Guide des traitements au jardin

Guide

Guide des traitements au jardin biologique :

 

Avant tout, ce guide est une aide pour les particuliers qui souhaite faire de la prévention contre les maladies et ravageurs pour tous les végétaux du jardin, jardin d’ornement, potager ou verger. Démarré dès le stade de jeunes pousses ou au débourrement selon les végétaux, la prévention par l’applications de traitement est le meilleur moyen d’anticiper les problèmes liés au ravageurs et maladies.

La base de prévention de fond :

La base de prévention pour tout être vivant c’est son alimentation. Le sol est le producteur et le garde mangé. Il est préférable de privilégier des applications au sol pour favoriser la résilience et la résistance du végétal. La régularité des applications permet une meilleure assimilation. Pris dès le début cela permettra que la cellule soit renforcée à cœur et non juste en surface une fois adulte.

Le sol doit être supérieur à 12°c pour appliquer les traitements.

Appliquer du Basalte (40 gr /m²) permettra de faire la colle des micro-organismes. Il apporte tous les oligo-éléments et beaucoup de silice (40% minimum) pour renforcer les cellules des végétaux face au maladie fongique.

Mélange des 7 merveilles du monde végétale :

Les Extraits fermentés d’ortie, consoude, luzerne , fougère, bardane : 5% en foliaire et 10% au sol

L’extrait fermenté de laminaire : 2.5% au sol et en foliaire

Les mélanges multiplient les effets et nourrie le végétal de façon complète.

Exemple de mélange : Mélange des 7 merveilles du monde végétale Printemps 18% + bouillie bordelaise (10gr) + miel (10gr) / 10L d’eau de pluie ou de source / 1000m²

Ou

Extrait fermenté d’Ortie (0.5l) + Extrait fermenté Consoude (0.5l) + Extrait fermenté Laminaire (0.2l) + Extrait fermenté Fougère (0.5l) (renforce l’effet préventif) + bouillie bordelaise (10gr) + miel (10gr) / 10L d’eau de pluie ou de source / 1000m²

Il est conseillé d’ajouter des Micro-organismes Bénéfiques pour renforcer l’effet préventif. Les micro-organismes Bénéfiques feront concurrence et les maladies auront du mal à s’installer.

 

Préventif de base pour toutes les maladies fongiques (mildiou, oïdium, tache noire du rosier, tavelure, cloque du pêcher, …) :

Pulvérisation uniquement le soir sinon risque de brûlure.

3 pulvérisations avec une semaine d’intervalles sur les jeunes plantules tout juste levée ou au débourrement d’arbre, arbre fruitier, arbuste, vigne, rosier permettent de vitrifier à cœur les cellules du végétales pour un effet préventif optimum. En cas d’attaque, cette décoction de prêle est curative en conservant les mêmes dosages.

Décoction de prêle (10%) en foliaire et au sol.

Exemple : Décoction de prêle (1L) + bouillie bordelaise (10gr) / 10L d’eau de pluie ou de source / 1000m²

 

Conclusion :  

Le préventif favorise le curatif. Il est important de démarrer par la base de prévention de fond pour favoriser les mécanismes de defence des végétaux. L’application de fumure (poule de préférence) + Basalte + les extraits fermentés font partie d’un tout indispensable pour avoir un préventif de base efficace. Les extraits fermentés sont aussi adaptés à stimuler tous les mécanismes de defence du végétal tout en apportant énormément de nutriment essentiel à son bon développement.

La grande diversité de micro-organismes dans les sols améliore la fertilité et sont les premiers concurrents aux maladies. Les extraits fermentés apportent beaucoup de micro-organismes et crée un milieu propice à leur bon développement.

 

Pour aller plus loin:

Aux Éditions Terran

 

 

Version PDF

Calendrier des traitements

> Tableau des traitements A télécharger au format pdf < Traitements essentiels par mois Le calendrier des traitements est le moyen le plus simple de pouvoir organiser son année dans la prévention des maladies et ravageurs. Il facilite nos besoin en anticipant...

Les Micro-organismes Bénéfiques

Origine : Au commencement de la vie sur terre les micro-organismes étaient les premiers êtres à se développer. Apparus, il y a 3.7 milliards d’années, en évoluant, ils ont profondément changé leur environnement, les roches, minerai et le climat. Sans eux, il n’y...

Macération huileuse d’ail

Histoire : L’ail est originaire des steppes de l’Asie centrale où ils poussent encore aujourd’hui naturellement. Il a été introduit par Godefroy de Bouillon, chef de la première croisade. Grâce à sa facilité de culture, aussi bien en climat chaud qu’en climat tempéré,...

Décoction de prêle : recette, usage

Histoire : La prêle est une des plantes les plus vieilles au monde. Son histoire remonte à la préhistoire. Plusieurs empreintes ont été retrouvées par des chercheurs montrant sa taille gigantesque pouvant atteindre 10 mètres. A l’époque les premières forêts sur Terre...

Mildiou : quel traitement naturel ?

Le mildiou est l’une des maladies de culture les plus connues et répandues. Elle se développe très rapidement et peut détruire une culture si on n’intervient pas. Dès l’apparition de tâches noires très reconnaissables nous pouvons d’ores et déjà poser un diagnostic et...

L’Ortie – “fée” de la résistance

Les Orties, en taxonomie, font partie de la famille des Urticaceae de l’ordre des Urticales. On peut trouver 5 variétés en France et 11 en Europe. L’ortie la plus connue et la plus communément utilisée est la grande Ortie (Urtica dioïca). Elle tire son nom « Urtica »...

La Consoude (Symphitum officinalis)

Histoire : La consoude du genre « Symphitum » et de la famille des « Boraginaceae » est originaire de l’ouest de l’Europe et de l’Asie ou elle a été cultivée pour ses vertu thérapeutique. Le nom « consoude » est apparu aux 13èmes siècles, il vient du bas latin...

Le Trichoderma au jardin

Histoire : Les premiers écrits sur le Trichoderma viennent du mycologue et botaniste français d’origine sud-africaine Christiaan Hendrik Persoon qui donna son nom au champignon en 1794. Depuis beaucoup de recherches ont été faites sur le sujet démontrant ses...