Marc de café: utilisation au jardin. Ne faites pas ça !

12 décembre 2023
Posted in Technique
12 décembre 2023 gauliernicolas

Le marc de café au jardin

Le café vient de l’arabe قهوة : qahwa, qui veut dire « boisson stimulante ». Avec 70% de buveurs quotidiens selon une étude de MaxiCoffe en 2021, le café est l’une des boissons les plus bues après l’eau en France ! Un habitant boit en moyenne près de 500 tasses par an soit à 3.4kg de café.

Lors de la percolation seulement 1% est soutiré  pour faire la boisson. Les 99% qui restent sont bien souvent jetés à la poubelle, ce qui reste une perte considérable. Mais cette matière première biodégradable peut être revalorisée au jardin, mais pas n’importe comment !

La croyance populaire suggère que le marc de café stimule la croissance des végétaux, enrichit le sol, chasse les indésirables et prévient les infestations fongiques, mais que nenni!

Bien souvent on trouve des articles qui en vantent son usage et ses bénéfices qui ne sont aucunement vérifiés scientifiquement. Cet article a pour but de valoriser le marc de café dans les meilleures conditions et de démystifier les croyances autour de ce dernier.

 

De faux avantages :

 

Gauche: sans marc de café.

Droite: avec marc de café à 50 %.

Test réalisé sur salade et moutarde.

 

 

  1. Premièrement, l’une des croyances populaires les plus répandues son ses propriétés d’engrais tout de suite utilisables sur les cultures. Un simple ajout à 10%, voire plus, pourrait améliorer le terreau dans les pots pour les jeunes pousses et sur la germination . Mais lors de son utilisation on peut aisément observer l’effet inverse de celui qu’on recherche (exemple photo ci contre). Le café contient de l’acide chlorogénique en quantité qui est un inhibiteur de croissance et de germination. Son inhibition dure a minima un an et peut perturber pendant deux ans les sols. Dans la nature le caféier produit cette molécule pour assurer la germination et l’espace suffisant au développement de ses graines. Son utilisation va fortement perturber vos cultures donc il convient de ne pas l’utiliser de cette manière.
  2. Confondre le marc de café avec du terreau par rapport à sa structure est une erreur, car il est plus proche du biochar et du charbon de bois puisqu’il est torréfié. Il peut être utilisé pour améliorer la structure d’un sol mais jamais seul car, comme pour le charbon de bois ou biochar, il est préférable de le mélanger à un compost, un terreau ou un fumier pour enrichir un sol.
  3. Son pH acide n’est pas si acide (environ 6.2). Il permet effectivement d’amener un peu d’acidité, au début lors de sa mise en place, mais il s’avèrera faire l’effet contraire. C’est grâce à sa composition en magnésium, potasse, calcium, phosphore qu’il rééquilibrera le pH une fois les différents acides dégradés. C’est un faux avantage pour les Hortensias (pour avoir des fleurs rouge), Cyclamens ou Bruyères. Mais un avantage pour toutes les autres si celui-ci est composté avant.
  4. Le marc de café éloigne les insectes nuisibles, dont les altises, les criocères du lis, les pucerons, les limaces et même les chats. Cela reste des on-dit qui n’ont aucune véracité (exemple : les chats restent allongés dormant sur le canapé pendant que le café coule…)

 

Les avantages :

  1. Le rapport carbone/azote (C/N) de 24 fait du marc un composant équilibré. La moyenne recherchée est <25 pour ne pas perturber la pousse des végétaux. Les micro-organismes ont besoin d’azote pour pouvoir dégrader la matière carbonée d’où l’importance de ce rapport. En dessous de 25 on dit que la matière sera azotée et donc fera un bon fertilisant pour les cultures. Il améliore le taux de matière organique (humus) en l’épandant en mélange au compost .
  2. Pour la culture de champignons, le marc de café s’avère faire partie des meilleurs substrats leur donnant une qualité supérieure. Faire un mélange de 1/3 de marc de café mélanger à 2/3 de broyat de bois (ex: noisetier) fera un excellent rendement et donnera une excellente qualité gustative. Les résidus de la culture de champignons pourront servir ensuite au jardin en tant que substrat.
  3. Le marc de café peut effectivement servir d’engrais car il contient de belles quantités de protéine, d’azote, minéraux (potassium, calcium, magnésium, phosphore) d’oligo-éléments (cuivre, manganèse) mais il doit être composté!

Comment faire le compost :

Une étude japonaise faite de 2009 à 2011 indique qu’il faut un minimum de 9 mois de compostage avant de pouvoir utiliser le marc au jardin. Le meilleur pour le composter est de l’ajouter à du fumier de cheval pour avoir un engrais de haute qualité qui pourra servir d’amendement, fertilisants.

Mélanger le marc de café en base au maximum à 50% avec du fumier de cheval :

  • Il est possible d’y ajouter du gazon (pas plus de 10 % de tonte de pelouse).
  • des feuilles mortes à 10%
  • du guano
  • de la corne broyée
  • En complément, il est conseillé d’apporter du sable de Basalte entre 4 à 6 kg de basalte /m³
  • ou de la Zéolithe mélangée au compost 3 à 6 kg / m³

Puis arroser avec une des trois techniques :

  • 7 Merveilles du monde végétal – Automne : 2 litres /10 L d’eau /m³
  • Micro-organismes Bénéfiques : 2L / 10L d’eau / 1 m³
  • Extrait fermenté (2 Litres) + Micro-organismes Bénéfiques (1 litre) / m³
  • Ne jamais utiliser de chaux, d’engrais chimiques cela va perturber les êtres vivants!

Puis brasser une fois/ jour pendant 2 semaines pour qu’ils refroidissent et qu’ils soient homogènes. Recouvrir, après chaque brassage, votre compost avec une bâche ou autre pour le protéger de la pluie qui risque de lessiver les éléments nutritifs.

Ce compost en épandage est un engrais organique pour enrichir la terre de façon globale, c’est un atout en agriculture biologique pourvu que l’on ait composté pendant une période de temps minimal. Pour ne pas prendre de risque composter a minima pendant 1 an.

Utilisation du compost au jardin, potager, arbres fruitiers, vignes, arbustes:

Enfouir, sur 5cm, le compost enrichi : 2.5 kg /m² sur 5 cm (pour ne pas trop perturber la vie microbienne) puis pulvériser un extrait fermenté.

Utilisable sur tout type de sol sableux (sable), argileux (argile) et limoneux (limons). Une fois incorporé dans la terre, il améliorera la diversité des nutriments, éléments minéraux et les éléments fertilisants, le tout en diffusion lente, ce qui évitera le lessivage. Il va améliorer aussi la structure du sol en apportant des éléments nutritifs aux vers de terre et aux micro-organismes.

Utiliser pendant la plantation des jeunes plants, de semis ou avant de semer. La meilleure période d’épandage est à l’hiver entre les mois de janvier et mars.

Sur sol argileux apporté, ce compost permettra d’apporter des matières organiques pour alléger la terre. Sa structure et sa composition seront un véritable bénéfice pour éviter le lessivage, améliorer la fertilisation, enrichir le sol et minimiser les apports d’engrais organiques.

Il est préférable de mettre un paillage (paille, mulch) ou des engrais verts pour protéger le sol. Ce compost est un excellent fertilisant riche en éléments azotés (ammonium, ammoniaque, nitrate,…), phosphore (phosphate) potassium (potasse) qui favorisera la croissance des plantes, la floraison, la fructification, le tout directement assimilable. Il diminuera les apports d’engrais minéral.

 

Une fois le marc de café incorporé à la terre de jardin par erreur, que faire?

Il serait dommage de vouloir trier (impossible) ou retirer la terre que l’on a mélangée avec le marc de café. Il est possible d’accélérer son processus de décomposition et d’aider le végétal à repartir en appliquant un mélange d’extrait fermenté à pulvériser au sol :

  • 25% = 2,5 litre d’Extraits fermentés/ 10 litres d’eau de pluie en arrosage au pied des plantes (2,5L/10L d’eau) 2 à 3 fois par mois.
  • Pour de meilleur résultat ajouté des Micro-organismes Bénéfiques à vos mélange ceux-ci pourront effectivement dégrader les molécules nocives.

 

Pour aller plus loin, les études sur le marc de café :

NOUS CONTACTER

Nous sommes ouvert de 9h00 à 18h30.